Mes outils d'organisation au quotidien

mardi 12 mars 2019

5 outils (physiques ou en ligne) que j'utiliser pour gérer mes tâches et mon temps
ordinateur avec calendrier

Ces dernières années, j'ai beaucoup modifié et re-modifié de système d'organisation, et même si je ne dis pas que j'ai trouvé le système parfait et que je ne veux plus changer, ça m'a permis de découvrir différents outils et plateformes qui peuvent aider à s'organiser. Je me suis en effet rendue compte que ce qui me convenait le mieux était non pas de tout réunir dans un seul objet comme un agenda ou un bullet journal, mais d'utiliser différents outils, plateformes et objets pour m'organiser au quotidien. Dans cet article, je te présente donc les cinq outils que j'utilise le plus en ce moment.

Journal de créativité #1 : janvier-février 2019

mardi 5 mars 2019

pile de fourniture de peinture et de dessin

Dans la série d'articles « Journal de créativité », je réfléchis à ce que j'ai créé et à comment j'ai vécu ma créativité ces derniers temps.
Aujourd'hui, je vais faire un petit compte-rendu des activités créatives que j'ai faites ces derniers mois ! J'ai été très contente de ma créativité pendant une bonne partie de cette période. J'ai commencé à utiliser le site Habitica, et je me suis inscrite dans une guilde consacrée à la créativité. J'ai donc pu échanger avec d'autres personnes créatives, et c'était sympa ! C'étaient donc deux mois productifs dans ce domaine, jusqu'à la rentrée (le 18 février) qui a un peu mis fin à toutes les bonnes habitudes que j'avais pu instaurer dans ma vie pendant les vacances d'inter-semestre... Dans la suite de l'article, je vais donc faire un peu le tour de mes derniers accomplissements créatifs.

Idée reçue #2 : Le livre était mieux

mardi 26 février 2019

Réflexion sur l'adaptation filmique
image tirée du film Le Monde de Charlie montrant le protagoniste

Dans la série d'articles « Idées reçues », je parle de divers clichés et lieux communs, en tentant de les comprendre et de voir plus loin que les stéréotypes qu'ils présentent.
Cet article porte sur l'adaptation de livres en films, et sur cette tendance que nous avons à penser que le livre est toujours meilleur que le film. Je dis « nous », parce que j'ai été et je suis encore souvent coupable de penser comme ça — j'ai même hésité un jour à acheter un pin's qui disait « The book was better » — même si j'essaie de me défaire de cette façon de voir les choses. Je tenterai donc ci-dessous de comprendre pourquoi nous sommes si peu indulgents, de défendre le fait de donner une chance aux adaptations, et de réfléchir à ce qui fait une « bonne » adaptation (en donnant quelques exemples de films adaptés de livres que j'ai adorés).

Entre romans de Jane Austen et films et séries d'époque

mardi 19 février 2019

Retour sur pourquoi j'aime lire — ou voir — Austen, et sur quelques oeuvres s'approchant ou s'inspirant de ses romans.
silhouette d'une femme dans le vent sur le sommet d'une colline

Récemment, j'ai traversé une « phase » durant laquelle je ne regardais quasiment que des films ou des séries qui se passaient dans l'Angleterre d'entre la fin du XVIIIe et le début du XXe siècle : j'ai donc revu Pride and Prejudice (Joe Wright, 2005), vu Sense and Sensibility (Ang Lee, 1995), Far from the Madding Crowd (Thomas Vinterberg, 2015), et Titanic (James Cameron, 1997) (non, je n'avais jamais vu Titanic), et regardé l'entièreté de la première saison de The Paradise (BBC, 2012-2013). Comme plusieurs de ces oeuvres rappellent les romans d'Austen ou en sont carrément des adaptations, cela m'a rappelé que j'aimais beaucoup les deux livres de Jane Austen que j'avais lus, Sense and Sensibility et Pride and Prejudice — avec une préférence pour ce dernier, qui n'est peut-être pas son oeuvre la plus connue pour rien. Lorsque j'ai vu que la liste de romans « majeurs » de cette auteure sur Wikipédia ne contenait que six volumes, j'ai donc pris la décision de me mettre à lire maintenant tous ceux que je n'avais pas encore lu, dans leur ordre de publication. Pour le moment, j'ai donc lu Mansfield Park, et je suis en train de lire Emma. C'est donc ces activités récentes qui m'ont inspiré cet article sur les raisons pour lesquelles j'aime lire Jane Austen, voir des adaptations de ses romans à l'écran, ou des oeuvres se passant dans un univers similaire.

5 stratégies pour survivre à l'hiver

mardi 12 février 2019

Comment profiter de cette saison du froid et de la nuit.
trois pommes de pin sur un tronc enneigé devant un fond flou laissant deviner un paysage enneigé

Je sais que l'hiver est déjà bien entamé maintenant, et qu'il serait peut-être plus actuel de faire un article sur la saint valentin, mais j'ai l'impression qu'en tout cas chez moi, on a atteint le stade le plus extrême au niveau du froid et des intempéries. Alors, pour les gens comme moi qui vivent dans un endroit où en hiver, il fait froid, il vente, et il neige, j'ai décidé de faire cet article assez peu original et partager mes habitudes hivernales pour survivre malgré cette saison inhospitalière — que j'adore, soit-dit-en-passant.