5 stratégies pour survivre à l'hiver

mardi 12 février 2019

Comment profiter de cette saison du froid et de la nuit.
trois pommes de pin sur un tronc enneigé devant un fond flou laissant deviner un paysage enneigé

Je sais que l'hiver est déjà bien entamé maintenant, et qu'il serait peut-être plus actuel de faire un article sur la saint valentin, mais j'ai l'impression qu'en tout cas chez moi, on a atteint le stade le plus extrême au niveau du froid et des intempéries. Alors, pour les gens comme moi qui vivent dans un endroit où en hiver, il fait froid, il vente, et il neige, j'ai décidé de faire cet article assez peu original et partager mes habitudes hivernales pour survivre malgré cette saison inhospitalière — que j'adore, soit-dit-en-passant.

1. Boire du thé (ou une infusion)

Je commence par l'élément le moins original de cet article : le thé. Mais comme je suis une grande amatrice de cette boisson magique, et que je consomme environ 1 litre par jour de thé et de diverses infusions en hiver, je ne pouvais pas ne pas l'inclure dans un article parlant de cette saison. Comme c'est une boisson chaude, je trouve que le thé offre un feeling très cosy et réchauffant en hiver. Je varie les plaisirs : le matin, j'aime bien boire un thé noir comme du Earl Grey ; l'après-midi, je bois plutôt du thé vert comme un thé vert menthe « de Marrakech » ou un chaï doux (mon préféré est à base de Rooibos) ; et le soir, je me dirige plutôt vers une tisane de menthe, une verveine ou un mélange « Bonne nuit » (comme celui de Ricola en granulé). J'aime aussi de temps en temps boire une infusion gingembre-citron (aussi efficace contre les douleurs menstruelles), ou encore une infusion pomme-cannelle que je trouve très hivernale (mais que je bois toute l'année parce que c'est trop bon). Et si tu as mal au ventre, je recommanderais une infusion de fenouil ou un bâton de cannelle ! Comme variante au thé, il y a le chocolat chaud, qui est lui aussi hivernal et chaleureux, et qui a le goût d'un plaisir régressif.

2. Se rendre compte ou se rappeler que l'hiver, c'est beau !

Oui, il fait froid, tu as les pieds gelés et mouillés parce que tu as dû marcher dans la neige et que tu as oublié d'imperméabiliser tes bottines, et en plus, il fait nuit 80% de la journée. Mais n'est-ce pas un peu agréable de pouvoir voir les levers de soleils sans devoir se lever à 5 heures du matin pendant quelques mois de l'année ? Je suis une grande amatrice de levers et de couchers de soleil, et du ciel en général. Et je ne sais pas si c'est vraiment le cas, ou si c'est seulement dans ma tête ou parce qu'ils me surprennent par leur apparition précoce, mais les couchers de soleils me semblent plus beaux en hiver. J'ai l'impression de voir tous les soirs des magnifiques couleurs dans le ciel qui me font pardonner un peu à la nuit d'arriver si tôt. Et puis, la neige aussi, quand elle n'a pas encore traîné assez longtemps pour être grisée par la pollution, ça peut être très beau. Bref, ma deuxième stratégie pour profiter de l'hiver, c'est d'essayer de voir sa beauté et sa poésie en plus de ses inconvénients.

3. Utiliser le froid comme excuse pour ne pas sortir de chez soi

Je suis une personne casanière, et j'aime bien rester terrée chez moi au moins un jour par semaine. Si toi aussi tu aimes bien les journées « cocooning » à la maison, l'hiver et le froid sont des parfaites excuses pour rester à l'intérieur, et lire un bon bouquin ou regarder quelques épisodes de ta série de prédilection sous un plaid sur le canapé. Arme-toi de tes meilleures playlists de musique « Coffeehouse » pour mettre l'ambiance, et attaque un nouveau bouquin, écris dans ton journal, fais du scrapbooking, regarde un nouveau film (enlève peut-être la musique avant), et profite d'un jour de congé où tu as décidé de ne pas sortir pour faire cette activité d'intérieur que tu as toujours l'envie mais jamais le temps de faire ou pour te détendre et prendre soin de toi. L'idée n'est pas de rester dans le lit à déprimer non plus, mais d'utiliser l'hiver pour créer des moments tranquilles à la maison.

4. Aller se promener dans le froid

Ce quatrième conseil a peut-être l'air de contredire le conseil précédent, mais en hiver, pour éviter la déprime, il est conseillé de prendre l'air. Même en hiver — surtout en hiver — ton corps et l'esprit qui va avec ont besoin d'oxygène et de vitamine D, alors profite d'un petit moment de soleil s'il y en a un pour sortir faire une promenade dans la nature ou dans un parc. Cela paraît contre-intuitif de sortir sans nulle part ou aller si tu n'aimes pas l'hiver et le froid, mais je trouve que même s'il est difficile de se motiver, une promenade hivernale est souvent revigorante et énergisante. Et si comme moi tu vis dans un lieu mal chauffé ou mal isolé, il te paraîtra beaucoup plus chaleureux après un moment dans le froid extérieur ! C'est temporaire, mais ça vaut la peine d'être noté.

5. Adopter l'écharpe-couverture

Tu la connais : la mode de l'écharpe si grosse qu'on pourrait en faire un plaid en la dépliant. Sans parler de l'aspect mode de cet objet, c'est une idée géniale pour l'hiver : elle fonctionne comme écharpe pour avoir chaud au cou à l'extérieur, mais aussi comme couverture dans laquelle s'enrouler dans les auditoires universitaires mal chauffés ou tout autre lieu où ton gros pull ne suffirait pas à maintenir ton corps à une température confortable. C'est un véritable objet deux-en-un ! Je ne sors jamais sans mon écharpe-couverture en hiver, à moins de porter un autre vêtement deux-en-un : le coll roulé en laine, qui fait en même temps pull et écharpe.

Voilà mes stratégies principales pour survivre à l'hiver, et même pour en profiter et passer des bons moments en cette saison malgré son manque de chaleur et de soleil. J'espère qu'elles réussiront à t'apporter un peu de bonne humeur si tu n'aimes pas cette saison !

Question du jour : Et toi, quelles sont tes activités hivernales préférées ?

Salutations chaleureuses,
Emilie

crédit image titre : Jessica Lewis sur Pexels

2 commentaires:

  1. A Paris on commence à en voir le bout, surtout en cette fin de semaine, il fait 13-14 degres l'après midi et on a un soleil magnifique. Mais c'est vrai que j'arrive à bout de fatigue du gris, du froid et que c'est toujours bien de continuer à lutter contre la déprime hivernale. J'associe aussi l'hiver au plaid, au thé chaud et à la lecture. Mais aussi à la cuisine de produit de saison. Rester à la maison sans culpabiliser !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez moi aussi, finalement, c'est juste après que j'ai publié l'article qu'il a commencé à faire un peu plus beau et doux ! C'est passé d'un extrême à l'autre en peu de temps parce qu'une ou deux semaines avant il y a eu les températures les plus froides de la saison et beaucoup de neige... Mais bon, même si du coup le timing de mon article était mal choisi, je suis contente de voir arriver le printemps !

      Supprimer